Comme le pourcentage de collectivités qui envisagent de faire évoluer leurs pratiques à la sortie du confinement

Source : Plante&Cité, enquête ‘impact des mesures de gestion de la crise sanitaire sur les activités liées aux espaces verts et au paysage au sein des collectivités territoriales.

Sur les 829 structures ayant répondu à l’enquête 2020 “Covid-19 et espaces verts” menée par Plante&Cité (dont 94 % sont des communes), 42% des collectivités répondantes envisagent de faire évoluer leurs pratiques. Par exemple, certaines pensent annuler leur fleurissement, les évènements type fêtes des plantes ou encore les chantiers de création. D’autres envisagent de reporter les activités telles que la taille des arbustes, les abattages/élagages des arbres ou bien le passage du jury des Villes et Villages Fleuris. Autre piste envisagée : renforcer la gestion différenciée, le fauchage tardif, l’arrosage automatique, l’enherbement des cimetières…
Concernant le fleurissement, plus des deux tiers des collectivités répondantes (68%) n’envisagent aucun changement par rapport à ce qui était prévu en 2020.

42

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *