comme le pourcentage maximal d’économie en eau permis par un système d’arrosage en goutte-à-goutte enterré par rapport à un système d’aspersion

Avec des épisodes de sécheresse plus intenses, les jardiniers ont aujourd’hui de grandes difficultés à maintenir des plantations de qualité. Face à cela, le choix de systèmes en goutte-à-goutte limite considérablement les pertes d’eau d’arrosage par évaporation. Les réseaux posés en surface sont à privilégier dans des zones régulièrement travaillées, comme les massifs d’annuelles, nécessitant un déplacement fréquent des réseaux. Les systèmes enterrés peuvent, quant à eux, être installés pour l’irrigation des massifs pérennes et des grandes étendues de pelouse et permettent donc de réaliser des économies en eau de l’ordre de 30 à 70 % par rapport à un système d’aspersion !

70

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *