Entre paysages de vallée et haute-montagne, le département des Hautes-Alpes possède un patrimoine naturel exceptionnel, véritable atout touristique. Cependant, une urbanisation au ‘coup par coup’, avec des aménagements conçus sans lien les uns avec les autres,
menace cette richesse, gage d’attractivité économique.
Programmation, concertation et accompagnement sont alors les maîtres mots.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2019, abonnez-vous

Alain Mars, directeur du CAUE des Hautes-Alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *