Tous les articles par cf

Nouvelles découvertes à l’Arboretum de Chèvreloup

Labellisé ‘Jardin remarquable’ en mai 2018, l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup est un lieu unique en son genre où plus de 2 500 espèces et variétés d’arbres cohabitent et forment la plus riche collection d’arbres en Europe. Depuis l’agrandissement de son espace de visites l’année passée permettant l’accès aux 200 ha de son domaine, 2019 signe la poursuite du développement de l’Arboretum avec un focus sur la biodiversité. Cette année, il s’ouvre également aux sportifs en proposant un nouveau parcours de randonnée. Entre les buissons colorés de rhododendrons en fleurs, les subtils camaïeux de rose des cerisiers du Japon et la création du nouveau champ de fleurs mellifères, c’est toute la biodiversité végétale de l’arboretum qui est mise en valeur auprès des publics.

AS 915 Sherpa 2WD : le plus petit modèle de tondeuse autoportée évolue

La AS 915 Enduro devient la AS 915 Sherpa 2WD. Le plus petit modèle de la gamme Sherpa de AS-Motor, qui permet de tondre l’herbe et les broussailles, même dans les pentes, évolue : il est désormais doté d’un plateau de coupe flottant, d’un système de lames croisées et d’un robuste cadre tubulaire. Avec une vitesse atteignant 10,5 kilomètres par heure en marche avant et 8,2 kilomètres par heure en marche arrière, la tondeuse autoportée affiche une puissance surfacique de 9 450 mètres carrés par heure environ. De plus, la plus petite Sherpa se caractérise par son rayon de braquage étroit de 65 centimètres seulement, permettant de tondre en toute simplicité tout autour des arbres, arbustes ou obstacles.

21e édition de la Semaine du jardin pour les écoles : les enfants à la découverte de la biodiversité

En prélude de l’arrivée du printemps, près de 400 jardineries dans toute la France ouvriront leurs portes, du 11 au 16 mars, à quelques 50 000 élèves de classes maternelles et élémentaires et leur proposeront des ateliers d’initiation au jardinage et de découverte des plantes. Cette année, les professionnels proposeront aux enfants de découvrir la biodiversité en jardinant. Le kit pédagogique remis aux enseignant à la fin des animations propose de nombreuses activités pour enrichir et organiser en classe les connaissances autour de la biodiversité et d’autres thématiques. Le « Guide pratique pour favoriser la biodiversité dans le jardin de l’école » liste des activités faciles à mettre en œuvre pour initier ou développer un projet de jardin d’école dont la biodiversité sera le fil conducteur.

La Semaine du Jardinage pour les écoles est une opération organisée conjointement par le GNIS, VAL’HOR et la FNMJ. Pour en savoir plus sur « La Semaine du jardinage pour les écoles 2019 », connaître les professionnels participants et les ateliers mis en place, rendez-vous sur le site Internet : www. jardinons-alecole.org, rubrique « La Semaine du jardinage ».

Sondage

Les gestionnaires sont partagés sur la question d’entretien des plantes vivaces !

Oui 47%
Non 53%

A la question « selon vous, les plantes vivaces nécessitent-elles un temps moyen d’entretien par an plus réduit que les annuelles ? », les avis sont bels et bien partagés ! Une chose est sûre, les vivaces, en restant en place plusieurs années dans les massifs et autres espaces verts, nécessitent moins de frais et de temps de plantation que les annuelles, plantées par milliers, voire dizaines de milliers chaque année. Aussi, si elles sont bien choisies en étant adaptées au sol en place, à l’ensoleillement et avec un développement correspondant à l’espace disponible, elles nécessitent peu d’intrants, de taille et d’arrosage. L’entretien est par ailleurs lissé sur l’année, avec une éventuelle taille à prévoir à la fin de l’hiver, alors que la belle saison qui mobilise les équipes n’a pas encore débutée !

La phrase

« S’engager aujourd’hui dans le label des Villes et Villages Fleuris est une manière de valoriser l’image de la commune : être reconnu par celui-ci, c’est le signe qu’il fait bon vivre dans une ville ou un village. Au titre de la cohésion des territoires, le label prend en compte les aménagements qui, en rapprochant la cité de la nature, participent à la politique de reconquête des cœurs de ville et des centres-bourgs. Autre point : le label récompense les actions des communes qui placent le citoyen au cœur du fleurissement et participent ainsi à la cohésion sociale et à celle des territoires ». précise Jean Godfroid, Président du CNVVF

1,5

comme la valeur économique en milliards d’euros par an en France attribués aux services rendus par les insectes pollinisateurs

Les insectes pollinisateurs rendent un service écologique très précieux : près de 70% des plantes à fleurs sauvages et cultivées en France dépendent de la pollinisation par ces insectes. Ainsi, une valeur économique d’1,5 milliard d’euros par an est attribuée aux bienfaits rendus par les insectes pollinisateurs. Pourtant, selon une récente étude australienne, menée conjointement par l’Université de Sydney et l’Université du Queensland, 40 % des insectes seraient menacés d’extinction et la biodiversité se réduirait chaque année, à raison de 2,5 % de la biomasse terrestre. Face à ce constat alarmant porté depuis plusieurs années déjà, il s’agit d’offrir le « gîte et le couvert » à ces espèces d’insectes qui ne se limitent pas à la seule abeille domestique. Syrphes, guêpes, bourdons, abeilles sauvages, fourmis, papillons, scarabées, coccinelles, mouches… toutes doivent trouver dans nos communes françaises de quoi s’alimenter et s’abriter tout au long de l’année.

RAVAGEUR Xyllela fastidiosa : une grande vigilance !

Ce ravageur, qui est une bactérie mortelle s’attaquant à plus de 200 espèces végétales, a été identifié pour la 1ère fois en 2013 sur le territoire européen. Xyllela fastidiosa est devenue une priorité sanitaire pour l’Union Européenne, et notamment pour la France ou encore l’Italie où elle a causé des dégâts considérables sur les oliveraies.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2019, abonnez-vous

Végétaliser votre cimetière : des solutions complémentaires !

Les changements de pratiques de désherbage ont modifié en profondeur le visage de nos cimetières qui, pour limiter les interventions, arborent désormais un aspect plus accueillant, en se verdissant petit à petit. Engazonnement ou enherbement naturel des allées et concessions, plantation de sédums ou de vivaces couvre-sols en inter-tombes,… autant de solutions complémentaires à mettre en place.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2019, abonnez-vous

Mosaïculture en 3D : créez la surprise !

Chaque année, les jardiniers des villes choisissent un thème de fleurissement pour égayer les massifs fleuris. Les structures 3D de mosaïculture sont alors toutes trouvées pour composer des thématiques originales et spéciales, mais aussi créer une identité et un repère lorsqu’elles restent en place. Créées en régie, louées ou commandées sur-mesure, ne vous privez plus pour créer la surprise !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2019, abonnez-vous