Tous les articles par cf

Tous au jardin les 25 et 26 mai : le grand comptage des oiseaux !

Pour la 7e année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle comptent sur la participation du plus grand nombre à l’opération de comptage des oiseaux des jardins. L’objectif est d’aider les scientifiques à en apprendre plus sur ces espèces de proximité en multipliant les données. Ce deuxième comptage annuel qui fait suite à celui de janvier constitue une manière simple et ludique pour chacun d’agir en faveur de la protection de la nature. Inutile d’être expert, il suffit simplement d’avoir un peu de temps, d’aimer admirer un espace vert et de savoir compter. Des documents sont à la disposition des participants sur le site oiseauxdesjardins.fr pour les aider à reconnaître les espèces. Il suffit de choisir un jour de comptage, le samedi 25 mai ou le dimanche 26 mai ; de trouver le lieu (jardin public ou privé, balcon, parc, en ville ou à la campagne) ; d’observer pendant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le lieu et de saisir ses observations sur le site de l’Observatoire Oiseaux des jardins.

Mécanisme PowerGear : des outils de coupe puissants !

Équipés du mécanisme de coupe breveté PowerGear™, les sécateurs, coupe-branches, cisaille à haies et coupe-branches longue portée PowerGear™ X Fiskars forment une gamme à toute épreuve. Les professionnels qui les emploient, travaillent sans effort, fatigue ou douleurs musculaires. Leur mécanisme à crémaillère unique breveté PowerGear™, qui démultiplie la puissance et rend la coupe plus facile qu’au moyen d’outils classiques, s’accompagne de lames aiguisées en acier hautement résistantes et de poignées robustes.

Destination Brocéliande : une signalétique pour valoriser le patrimoine

A Brocéliande, une gamme de panneaux signalétiques a été spécialement créée pour faire connaître et mettre en valeur le patrimoine local, et surtout favoriser l’attractivité du territoire. Dessinée par Daniel Kempa, co-fondateur de Coridan, et fabriquée par InterSignal, cette ligne de mobilier signalétique a été créée sur-mesure pour valoriser quatre sites patrimoniaux de la mythique forêt de Brocéliande.

Une rose pour célébrer les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci

A l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, redécouvrez la rose qui lui est dédiée et la rose Mona Lisa de Meilland Richardier. Choisie par l’équipe du Clos Lucé, dernière demeure de Léonard de Vinci en Touraine, le rosier Leonardo Da Vinci® honore par son charme et ses nombreuses qualités les multiples talents de l’artiste. Ce rosier buissonnant au parfum léger de pomme verte et d’herbe coupée offre des fleurs de 75 à 80 pétales chiffonnés à la manière des roses anciennes. Très résistant aux maladies, il est idéal pour les massifs, bordures et allées.

La phrase

« Le végétal n’a que des atouts et je suis convaincu qu’il faut les exploiter. Il possède bien sûr une fonction écologique et son action positive sur le bien-être et la santé n’est plus à démontrer. Le végétal permet de valoriser à la fois le bâti et l’espace public et de créer de véritables coulées vertes sur l’ensemble du territoire communal. De plus, il est évident qu’une commune où le végétal est présent tout au long de l’année est forcément plus attractive » prône Jean-Pierre Wadoux, maire de Noidans-lès-Vesoul.

Sondage

Tontes et fauches différenciées : tout le monde a sauté le pas

A la question « Avez-vous mis en place des tontes/fauches différenciées ?”, 100 % des répondants ont affirmé l’avoir fait ! Un beau résultat, alors qu’il y a quelques années encore, nombreuses étaient les communes à tondre de manière uniforme tous leurs espaces, qu’ils soient à dominante horticole ou naturelle. Cela demandait un temps conséquent sur un emploi du temps déjà bien chargé, notamment lorsque la limitation de l’usage des produits phytosanitaires sur les espaces verts a eu lieu, avec un poste désherbage hyper chronophage. Ainsi donc, les pratiques de tonte et de fauche différenciée permettent aux gestionnaires de consacrer moins de temps à la tonte, d’adapter le rendu esthétique à l’environnement immédiat et surtout de mieux respecter les cycles de vie des insectes et des oiseaux. Des pratiques donc « tout bénéf » !

Oui 100%
Non 0%

230


Cet arbre-oiseau « Arburcellu » est arrivé à la 4e place au concours de l’arbre européen de l’année 2019.

« Un air de rapace protecteur aux ailes d’écorce déployées … » Ce serait un incendie qui aurait sculpté ce chêne liège, situé à Ghisonaccia en Haute-Corse, son cœur calciné en témoignant. « Un sentiment de protection grandit quand on s’approche de ses ailes, et, fugace, disparaît déjà après quelques pas ». L’arbre-oiseau, dont l’âge est estimé entre 200 et 230 ans, est bien mystérieux. C’est d’ailleurs l’arbre de l’année français 2018 qui a conquis le public. Exposé aux intempéries, le chêne reste fragile mais il peut compter sur la bienveillance de tous ses protecteurs pour animer encore longtemps ce morceau de paysage corse. Au premier rang de ce concours européen mettant l’arbre sur le devant de la scène, on retrouve l’amandier des monts enneigés de Pécs, en Hongrie. En seconde place, le chêne d’Abramtsevo en Fédération de Russie, puis le chêne séculaire de Monte Barbeiro au Portugal.

Le Jardin Botanique
du Val Rahmeh

Exposition et invitation exotique au jardin du Val Rahmeh à Menton, avec des plantes uniques en Europe et en France !

Partie intégrante du Muséum National d’Histoire Naturelle, à l’extrême sud-est de la France, aux portes de l’Italie, le Jardin botanique du Val Rahmeh abrite plus de 1 700 espèces végétales exotiques venues du monde entier sur 1,5 hectare. Situé dans la ville de Menton face à la mer et protégé des vents par la montagne, ce lieu, labellisé Jardin remarquable et Qualité Tourisme, offre un microclimat exceptionnel pour les plantes exotiques. Une exposition d’aquarelles est à découvrir du 21 avril au 29 septembre 2019 : après une année de travail au fil des quatre saisons dans le Jardin botanique, l’artiste Tony Patrick Szabo a peint une centaine d’aquarelles représentant des morceaux de jardin, ainsi que les plantes et les fleurs qui y poussent. Avec parfois des vues très proches, à la manière d’un photographe, l’artiste propose au visiteur une promenade à travers ses dessins. Un moment de contemplation dans cette belle nature riche et variée.

 

Concours de l’Innovation 2019

Le collectif “Végéto” replace la convivialité au cœur même du potager et de la transmission des savoir-faire.

Depuis sa création en 2009, le Concours de l’Innovation a distingué 31 lauréats et sélectionné plus d’une centaine de projets. Pour son 10e anniversaire, plus d’une trentaine de propositions ont été soumises au jury dans trois catégories distinctes : prix “Nature en ville”, le Laboratoire des écoles et le Carré des designers. Le projet “OASIS” est ainsi lauréat 2019 du Prix “Nature en ville”. Il a été conçu par le collectif “Végéto”, une microentreprise offrant une démarche solidaire et sociale qui replace la convivialité au cœur même du potager et de la transmission des savoir-faire. Le projet “OASIS” a été conçu et est réalisé par le duo Guillaume Bourgeois, artisan, et Raphaël Langaret, ingénieur en biologie. “L’oasis” montre l’aquaponie sous ses aspects productifs, adaptables en milieu urbain, et ses capacités comme lien social et source de bien-être en ville.

Cub Cadet : tondeuses zéro-turn

Les autoportées Zéro-turn Pro Series de Cub Cadet offrent la maniabilité d’un rayon de braquage zéro, avec un volant ou des manettes et des roues avant directrices orientables, pour une stabilité hors pair sur tous les terrains, y compris les plus pentus. Idéales pour contourner facilement et rapidement les arbres, les buissons et les parterres de fleurs, ces autoportées tondent vite et sans effort les grandes surfaces, quelle que soit la complexité des aménagements paysagers. Le double groupe hydrostatique de transmission exerce une traction permanente sur tous les types de terrains. La gamme propose 4 modèles qui répondent aux attentes les plus élevées en termes de résultat et de temps de tonte !