Tous les articles par cf

Distribution exclusive du désherbant de biocontrôle Desherb’Nat par Nufarm

Détenteur de la substance active, SBM (leader sur le marché́ naturel depuis plus de 20 ans) a confié à Nufarm la distribution exclusive de Desherb’Nat. Le premier et le seul herbicide à base d’acide caprylique (100 % d’origine végétale) homologué sur le marché professionnel J.E.V.I. (Jardins, Espaces Verts, Infrastructures, terrains de sport, golfs et cultures ornementales.) Présentant une dose de substance active très concentrée (564 g/L), l’herbicide Desherb’Nat offre :
• une grande efficacité sur dicotylédones et certaines espèces graminées ;
• un spectre inégalé et une flexibilité de traitement pour l’applicateur : le produit agit aussi bien sur les jeunes stades que les stades développés des adventices, permettant d’empêcher la formation des graines même sur plantes en fleurs ;
• une action très rapide : effets visibles en moins de quelques heures. L’herbicide Desherb’Nat agit par destruction de la cuticule présente sur les parties vertes des adventices, induisant leur dessèchement.
Pour Jérôme Vatier, Responsable marketing, Nufarm SAS France : « c’est avec un grand intérêt et une forte motivation que nous intégrons cette solution de désherbage biocontrôle dans notre gamme car le Desherb’Nat répond aux besoins techniques des professionnels ».

Charançon du palmier : lutte biologique par piégeage

M2i Life Sciences, leader européen du biocontrôle végétal par phéromones, et concepteur d’une solution innovante de lutte contre le charançon rouge du palmier, vient de se voir délivrer une AMM pour le piégeage de masse de ce ravageur par phéromone. C’est la première fois que les autorités de la Direction Générale de l’alimentation autorisent cette méthode de lutte sur le territoire. Elles ont suivi les conclusions d’un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) rendu le 19 décembre 2018 à la demande du Ministère de l’Agriculture, qui concluait que « dans la zone méditerranéenne, forte des six départements du littoral et de la Corse, l’éradication du charançon rouge qui ravage les palmiers, passe (…) par l’autorisation rapide du piégeage de masse ». Les particuliers et les collectivités peuvent donc se lancer sans contrainte dans le piégeage massif avec une densité maximum de 14 pièges/ ha.

Folie’Flore de Mulhouse : fruits, fleurs et légumes
à l’honneur

Folie’Flore, show floral contemporain organisé conjointement par la Ville de Mulhouse et le Parc des expositions, est un événement unique en Europe qui se déroule chaque année début octobre. Plus d’une vingtaine de jardins éphémères sonorisés et mis en lumière prennent vie pour 10 jours de spectacle féérique en journée et en soirée. La 18e édition déclinera le thème gourmand des fruits, fleurs et légumes. Avec 147 000 visiteurs en 2018, Folie’Flore est devenu un temps fort incontournable en Alsace et dans le Grand Est de la France. Entre la découverte du monde merveilleux qui envahit le potager à la nuit tombée où d’imposants animaux vivent au milieu d’un grand jardin composé de bassins et d’un volcan aquatique, le cabinet de curiosités… le show 2019, organisé en collaboration avec l’Interprofession des Fruits et Légumes d’Alsace, s’annonce riche en spectacles savoureux et surprenants.

Syngenta Flowers fleurit le Tour de France !


La Ville de Chalon-sur-Saône et le sélectionneur de fleurs Syngenta Flowers ont collaboré pour créer une surprise toute en fleurs pendant le Tour de France, à l’arrivée du peloton le 12 juillet à Chalon-sur-Saône. Ainsi, il y a quelques semaines, le Service des Espaces verts de la Ville a commencé à produire des tournesols ‘Sunfinity’, des bégonias ‘Tophat Red’ et ‘White’, des impatiens ‘Imara White’ et des ipomées ‘Sidekick Heart Lime’. Du jaune, du rouge, du blanc et du vert ont été sélectionnés pour ravir les fans du Tour de France, mais aussi les téléspectateurs qui ont profité d’une vue du ciel exceptionnelle grâce à l’hélicoptère !

La phrase

« La nature ne doit plus être domptée et épuisée, mais au contraire développée et mise en valeur. C’est ainsi que le végétal, sous toutes ses formes plus ou moins naturelles ou patrimoniales, participe à dynamiser un territoire. Travailler sur l’embellissement de l’espace public, notamment par le biais du végétal, est un enjeu majeur pour changer le regard de chacun sur la nature et pour s’intégrer en harmonie avec elle » prône Christelle de Crémiers, vice-présidente de la Région Centre-Val de Loire déléguée au tourisme, aux terroirs et à l’alimentation.

Sondage

L’arbre largement sollicité pour tamponner les épisodes de chaleur caniculaires

A la question « Comptez-vous planter des arbres prochainement pour remédier aux fortes températures estivales et au manque d’ombre dans votre commune ? », la tendance est claire : l’engouement est à l’arbre dans les villes et les villages, ce qui n’est pas pour nous déplaire ! Ainsi, 80 % des répondants se déclarent enclin à planter prochainement des arbres dans leurs communes, sur les places de village, les boulodromes, les bords de route, les parkings… Et ils ont bien raison ! En effet, l’arbre est un acteur majeur du climat : durant sa croissance, l’arbre stocke du carbone, élément rejeté de façon massive dans l’atmosphère par les activités anthropiques qui participent grandement au réchauffement climatique. D’autre part, par l’ombre qu’il apporte et par l’évapotranspiration de son feuillage, l’arbre urbain contribue à diminuer de façon locale, mais tout de même significative, la température. Aussi, les mécanismes des arbres absorbent de la chaleur et leur feuillage protège les maisons et bâtiments des rayons lumineux. N’hésitez donc plus, plantez des arbres !

10 400

Porté depuis dix ans par la Mission Mécénat de Voies Navigables de France (VNF), l’important travail de replantation le long des berges du canal du Midi compte, à ce jour, 10 400 arbres replantés, dont 2 400 durant l’hiver dernier. Pour sauver ce patrimoine exceptionnel et remplacer les nombreux platanes décimés par le chancre coloré, la Fondation du Patrimoine, par le biais de la « Mission Stéphane Bern », a accordé une donation de 120 000 € au vaste programme de replantation des berges du canal avec de nouvelles essences d’alignement peu sensibles aux maladies et aux ravageurs et de houppier haut. Parmi elles, le frêne oxyphylle ou blanc, le chêne pubescent ou pédonculé et le tilleul à grandes feuilles, espèces à la fois endémiques, à la longévité minimale de 100 ans et assurant un rôle de fixation des berges.

Assises Nationales des Villes et Villages Fleuris
à Aix-les-Bains

Le Conseil National des Villes et Villages Fleuris ouvrira les 16e Assises Nationales des Villes et Villages Fleuris, le jeudi 28 et le vendredi 29 novembre 2019 au Centre Culturel et des Congrès d’Aix-les-Bains. Fort de son expérience et de son succès, le label répond toujours aux évolutions de notre temps. Au-delà des espaces fleuris, la convergence des actions mises en œuvre pour qualifier l’espace public est essentielle et contribue à la préservation du patrimoine bâti, à la gestion des zones naturelles et sensibles et au bien-être des habitants et des visiteurs. Les thèmes retenus pour cette édition sont : « 60 ans au service de la qualité de vie », « le citoyen au cœur de notre action », « le cadre de vie, un attrait touristique majeur ». A suivre !

Le microtracteur CS 2220 : performant,
sans se ruiner… !

Sur le marché très concurrentiel du microtracteur de 22 chevaux, Kioti France lance un modèle à moteur Diesel 3 cylindres de 1 131 cm3 de cylindrée, pour moins de 11 000 euros HT ! Le CS 2220 vise des professionnels ou des collectivités recherchant un tracteur particulièrement maniable ou facile à déplacer sur remorque. Il dispose d’une boite mécanique 6 vitesses AV/2 vitesses AR et d’une transmission à 4 roues motrices débrayable avec blocage de différentiel. Autres caractéristiques notables : la capacité de relevage (550 kg) du CS 2220 et la présence, en équipement standard, d’une prise de force arrière 540 tr/mn. L’ensemble donne au nouveau Kioti de très bonnes performances en traction comme pour l’entraînement d’outils portés de broyage, de tonte, de travail du sol…

L’opérateur bénéficie d’une plateforme de conduite spacieuse, à plancher plat recouvert d’un tapis de sol antidérapant. Le nouveau microtracteur Kioti est bien entendu homologué “route” et doté de l’arceau rabattable réglementaire.

Montbrison :
“En avant la Musique” !

De juin à octobre, un évènement végétal sur le thème de « En avant la Musique » sera à découvrir à Montbrison, sur le haut du jardin d’Allard. Il s’agit d’une exposition florale autour d’œuvres réalisées par les services des espaces verts de dix communes du Sud de la Loire : Montbrison, Saint-Just Saint-Rambert, Saint-Etienne, Saint-Priest-en-Jarez, Le Chambon-Feugerolles, Firminy, La Talaudière, Saint-Galmier, Sorbiers, Saint Chamond et l’EPL horticole de Montravel à Villars.

Cette année, c’est Montbrison qui accueille les participants. La ville natale de Pierre Boulez, connue pour son festival de chanson française « Poly’sons » et berceau du groupe Mickey 3D, riche de nombreuses associations musicales et vocales, a alors choisi le thème de la musique pour cette édition montbrisonnaise.

Cette manifestation qui dure tous l’été est un lieu de créativité où l’imagination des jardiniers donne à voir des œuvres végétales innovantes, des savoir-faire et une réelle maîtrise horticole. Sur une base carrée et un thème commun, les équipes rivalisent de qualités plastiques et végétales pour le bonheur des spectateurs. Toutes les collectivités ont mis en musique des carrés de verdure.

La durée de 5 mois de cet événement permet aux visiteurs de suivre l’évolution du végétal tout au long de la saison et accompagnera les aménagements végétalisés de la commune de Montbrison labellisée « 3 fleurs ».