Tous les articles par cf

Jean-Pierre Legay,
maire de Auvers-le-Hamon, trois fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre de vie de Auvers-le-Hamon ?
Jean-Pierre Legay : Auvers-le-Hamon est un joli village où il fait bon vivre. Les nombreux services de proximité et équipements publics, dont un parc de loisirs de 3 ha, sont un véritable atout pour la vie locale dans un contexte paysager de qualité. En pleine campagne, entouré par le bocage sarthois, le village est traversé par 3 rivières qui participent au cadre de vie très agréable et verdoyant
de Auvers-le-Hamon. Le végétal est présent partout dans
la commune et autour de nous.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Marie-Claire
Bonnet-Vallet, Présidente de Côte-d’Or Tourisme

En Côte-d’Or, la qualité des espaces et des paysages et la typicité des villages sont autant d’atouts répondant à une demande
touristique forte de préservation de l’environnement.
Pour Marie-Claire Bonnet-Vallet, il est donc certain
que la valorisation paysagère est un outil du développement
touristique, en relation avec les habitants et au service
de la revitalisation rurale.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La Savoie, un concours départemental entre plaine et montagne

Depuis plus de vingt ans, l’Agence Touristique Départementale
de la Savoie organise la campagne départementale des Villes
et Villages Fleuris et accompagne les communes savoyardes
dans leur travail quotidien de valorisation du cadre de vie.
Préservation de l’identité et intégration dans le paysage sont
les maîtres mots pour guider les communes vers la labellisation.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Bas-Rhin : neuf communes proposées à la 1ère fleur !

La 57e remise de prix bas-rhinoise du fleurissement a eu lieu
le 4 février dernier au Vaisseau à Strasbourg, sous la présidence
de M. Vincent Debes, Président délégué d’Alsace Destination
Tourisme et Président du jury départemental du fleurissement.
Neuf communes ont été proposées à la 1ère fleur par le jury
départemental et font partie du palmarès dans leur catégorie :
Zellwiller, Ernolsheim les Saverne, Froeschwiller, Ernolsheim
sur Bruche, Gertwiller, Urmatt, Lipsheim, Oberhausbergen
et Schweighouse sur Moder.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Haut-Rhin : nouveauté 2016 : des prix spécifiques Alsace !

La remise départementale des prix du fleurissement
de la Haute-Alsace s’est déroulée le 16 février 2017 à Riedisheim, commune labellisée 3 fleurs en 2016, dont l’environnement
champêtre lui permet de bénéficier du slogan identitaire
de ‘ville à la campagne’. Les 3 communes de Logelheim,
Muntzenheim et Freland ont été proposées à l’obtention
de la première fleur. Suite à la fusion, au 1er juillet 2016,
des 2 organismes de tourisme du Haut-Rhin et du Bas-Rhin
en une seule structure, Alsace Destination Tourisme,
des prix spécifiques Alsace ont été décernés pour la 1ère fois
dans le Haut-Rhin.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Landes : une forte participation
à la campagne départementale 2016

Le Comité Départemental du Tourisme des Landes a organisé
le 27 janvier dernier, à Dax, la remise des prix de l’édition 2016
du concours départemental des Villes et Villages fleuris.
Plus de 300 élus, techniciens et bénévoles ont participé
à la manifestation, témoignant de la forte implication des communes landaises dans le label mais aussi de leur volonté de fleurir
et embellir leurs territoires tout au long de l’année. En 2016,
38 % des communes landaises se sont engagées dans la démarche villes et villages fleuris : 48 d’entre elles sont labellisées
de 1 à 4 fleurs et 86 ont participé au concours départemental.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Nord : une actualité
bien fournie

Le 6 décembre dernier, à Grande Synthe, s’est tenue la 58e
cérémonie de remise des prix de la Campagne départementale
des Villes et Villages Fleuris du Nord. Cette campagne a de nouveau été caractérisée par de très bons résultats pour la qualité du cadre de vie du Nord : en plus des 99 communes labellisées ‘Villes
et Villages Fleuris’, 89 autres communes, 66 particuliers
et 19 équipements touristiques ont participé.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Mau Gilloury-Nancel, Directrice
du CAUE du Morbihan

Comment les villes et villages du Morbihan
mettent-il en valeur leur paysage ?
Mau Gilloury-Nancel : le Morbihan, labellisé ‘Département fleuri’
en 2013, s’illustre par la pluralité de ses paysages entre l’Armor
(territoire littoral) et l’Argoat (territoire intérieur). Les collectivités sont engagées dans une démarche d’embellissement répondant
aux différents défis tant au niveau de la préservation
de la biodiversité, de la gestion de l’eau et des ressources naturelles, de la préservation et l’occupation des sols, de la qualité des espaces publics qu’en termes de lien social et de qualité de vie.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Mickaël Bouloux, maire
de Le Rheu, quatre fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre de vie de Le Rheu ?
Mickaël Bouloux : la Ville de Le Rheu est située dans une métropole dynamique et bénéficie d’un cadre de vie varié entre la ville, la campagne et les étangs situés au bord de la Vilaine. Les habitants profitent d’une vie économique locale développée et d’un environnement préservé. Depuis l’intervention de l’urbaniste Gaston Bardet dans les années 60, les concepts de ‘cité-jardin’ sont déclinés tout en s’adaptant aux besoins actuels des habitants : hiérarchisation des axes de circulation, placettes facilitant les échanges, implantation d’équipements collectifs dans chaque quartier, place prépondérante des espaces verts…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Catherine Dumas, Présidente du Jury Régional des Villes
et Villages Fleuris
en Ile-de-France

En Ile-de-France, région très densément peuplée et urbaine,
le besoin d’espaces verts et de nature est prépondérant.
Face à ce constat, le Conseil Régional mène une politique
volontaire en faveur de la végétalisation des espaces en ville
afin d’impacter positivement la santé morale et physique
des franciliens.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous