Tous les articles par cf

Rosiers : au goût du jour

Contrairement aux idées préconçues qui prétendent que les rosiers sont ‘dépassés’ et qu’ils ne seraient plus adaptés aux préoccupations actuelles de gestion des espaces verts, ces derniers présentent
de nombreux avantages. Ils sont en effet des végétaux ‘clés’
pour continuer à fleurir de façon gaie et colorée nos espaces
tout en s’inscrivant dans un fleurissement durable.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Chécy : la biodiversité influence l’aménagement du territoire

A moins de 15 km d’Orléans, dans le Loiret, la commune de Chécy
a mis en place un Inventaire de la Biodiversité Communale.
En bord de Loire et traversée par le canal d’Orléans, Chécy
est une ville verte et c’est pour cela, qu’elle a décidé d’intégrer
la biodiversité au cœur de son urbanisme et de sa gestion.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Changé : place
au changement !

En Mayenne, la commune de Changé, qui compte 6 000 habitants, bénéficie d’un paysage de bocage préservé entre l’urbain et le rural. Depuis quelques années, la mise en place d’un tandem
charismatique élus-agents permet de faire évoluer pas à pas
le fleurissement et la gestion des espaces de verdure vers
une politique d’embellissement durable.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

La fertilisation organique

La fertilisation organique est une bonne façon de maintenir un sol
vivant et nourrissant. Car oui, un sol est avant tout un système
vivant qu’il s’agit d’entretenir afin de conserver sa qualité et d’avoir
des végétaux en bonne santé. L’apport de matière organique doit
toutefois se faire de manière raisonnée, la bonne dose devant être
apportée au bon moment.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Maurice Messahel :
un humaniste qui jardine

Des passions affirmées : l’art, la littérature, les bons mots…
Une perception idyllique de la nature humaine. Un écrivain
visionnaire ? Non, un artiste, qui a fait du jardin le support
d’une philosophie intérieure, vouée à émouvoir, à émerveiller grâce
à la richesse du monde végétal. Ce jardinier au talent fou,
c’est Maurice Messahel, qui exprime sans concession sa nature
profonde à travers des réalisations somptueuses, plurielles
et colorées.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Côtes d’Armor : accompagner les communes pour préserver les paysages

‘Les Côtes d’Armor sont belles, jardinons au naturel’, tel est le nom
de la campagne départementale menée depuis peu par le Conseil
départemental pour accompagner les collectivités volontaires
souhaitant s’engager dans une gestion durable de leurs paysages.
Ni de concours, ni d’inscription, l’heure est à l’entraide et au conseil !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Fabien Tessier, directeur du CAUE du Calvados

Quels sont les principaux atouts des paysages du Calvados ?
Fabien Tessier : le Calvados dispose d’un patrimoine historique,
paysager et culturel particulièrement riche. Il compte de très beaux
villages et des écrins paysagers qui ont inspiré de nombreux
impressionnistes. Le littoral, les vallées de la Seine et de l’Orne
et leurs particularités géologiques donnent une identité paysagère propre à chaque territoire composant le Calvados. Cette richesse
se retrouve dans l’architecture, l’ambiance et le cadre de vie
de chaque commune du département : du Pays d’Auge
à l’architecture caractéristique en pan de bois dans son écrin
bocager, au Bessin avec ses maisons et fermes manoirs en pierre
calcaire, en passant par le Bocage virois aux maisons de schiste
et de granit inscrites dans une succession de vallées.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Jean-Claude Guibal,
maire de Menton,
ville quatre fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre de vie de Menton ?
Jean-Claude Guibal : Avec des températures qui descendent
rarement sous les 10 degrés en hiver, tout en ne dépassant pas
les 30 degrés en été, et une hygrométrie très importante, Menton bénéficie du climat le plus tempéré en métropole. Grâce à ce climat subtropical, elle possède un patrimoine botanique exceptionnel
et est souvent qualifiée de ville jardin. Accrochée à un coteau,
en belvédère sur la Méditerranée, avec en arrière-plan les chaînes montagneuses rocheuses des Alpes-Maritimes, la ville offre
de nombreuses vues sur un cadre naturel d’exception.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Brigitte Thollot, chargée de mission Fleurissement et cadre de vie de la Loire

Dans la Loire, le Conseil départemental et l’Agence
de développement touristique poursuivent les mêmes objectifs
de valorisation du territoire, liant ainsi la politique départementale
et le Label des Villes et Villages Fleuris. Et pour cause, le végétal
est un outil-clé pour développer l’attractivité touristique
des villages du territoire et réintégrer le caractère rural et naturel
ligérien au sein des villes.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Paysalia : le salon leader du paysage

L’ensemble des acteurs de la filière du paysage en France
se rassembleront et échangeront pour faire avancer la profession lors de la prochaine édition du salon Paysalia qui se déroulera à Lyon Eurexpo, le 5-6 et 7 décembre 2017. Paysalia, le salon leader
du paysage est aujourd’hui un rendez-vous incontournable !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous