Aymeric Saintonge : le talent frugal

Ce paysagiste ressuscite inconsciemment les jardins de son enfance, où il découvrit avec passion l’art de la mise en scène des végétaux, dans les massifs de la commune de Saint-Jean-le-Blanc, aux confins du Loiret. Responsable du service espaces verts depuis 6 ans, cet hédoniste qui s’émerveille chaque jour devant un Cornus kousa en fleurs, un bouquet de graminées ou les collections de l’arboretum municipal, ne fleurit pas selon ses dires, il compose et évite
la surenchère végétale au profit de la diversité, telle édictée par la nature.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *