Archives de catégorie : Gestes pratiques

Fruitiers : pensez aux plantes grimpantes !

De plus en plus de vergers ou de jardins pédagogiques à “cueillir” s’installent dans nos villes et nos villages. Il faut alors penser aux plantes grimpantes fruitières, telles que les ronces, framboisiers, myrtilliers d’Amérique et pieds de vigne qui n’ont pas besoin
de beaucoup d’espace au sol pour se développer.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018, abonnez-vous

Bulbes, floraison printanière : des nouveautés

L’arrivée rapide du printemps, où toute la végétation a explosé sous nos yeux, nous rappelle la beauté des plantes à bulbes, qui échelonnent la saison, en commençant par les perce-neige et sublimes narcisses. A planter à l’automne, des variétés plus ou moins précoces ou tardives existent aujourd’hui, permettant de fleurir tout le printemps.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018, abonnez-vous

Des espèces persistantes pour un entretien minimal

Une solution pour laisser moins de chance aux mauvaises herbes de s’installer ? Et bien, plantez des couvre-sols à feuilles persistantes qui, de plus, habillent les massifs ou pieds d’arbre toute l’année. Ces plantes vivaces robustes vont former un épais tapis vert, de sorte que les mauvaises herbes n’ont plus d’accès à la lumière, ni d’espace pour grandir.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

Planter ou mettre
en jauge ?

Certes, la période optimale de plantation des arbres et arbustes s’étale d’octobre à avril. Mais les épisodes de gel survenant pendant cette période peuvent être redoutables. Pour éviter que la chute de température ne porte préjudice à vos plantations, la mise en jauge permet de reporter les travaux de plantation à une période plus clémente.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2018, abonnez-vous

Biodiversité :
des hôtels à insectes

Pour attirer la microfaune utile, rien de tel que d’installer des hôtels à insecte. Ces refuges vont permettre d’enrichir la biodiversité
de vos espaces verts en proposant un abri aux pontes, larves,
insectes pollinisateurs et auxiliaires. L’optimal est de pouvoir
l’orienter sud/sud-est, dos aux vents dominants et non loin
de prairies de fleurs sauvages ou cultivées.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Recyclage :
compostez vos feuilles

L’automne est là, avec son lot de feuilles mortes. Plutôt que
de les évacuer en déchetterie, pensez à les recycler, elles constituent
la base d’un compost idéal pour amender les massifs. La plupart
des feuilles d’arbres et d’arbustes peuvent être utilisées
si elles sont saines et exemptes de maladies et de parasites.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous