Archives de catégorie : Gestes pratiques

Des essences de climat méditerranéen

Avec le changement climatique en cours, qui amène à des étés de plus en plus chauds et secs, les aires de répartition climatiques ont tendance à remonter vers le nord. Ainsi, des essences originaires d’autres parties du monde, au climat méditerranéen, peuvent s’acclimater dans le sud de la France, avec un aspect plus ou moins exotique.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Fruitiers : pensez aux plantes grimpantes !

De plus en plus de vergers ou de jardins pédagogiques à “cueillir” s’installent dans nos villes et nos villages. Il faut alors penser aux plantes grimpantes fruitières, telles que les ronces, framboisiers, myrtilliers d’Amérique et pieds de vigne qui n’ont pas besoin
de beaucoup d’espace au sol pour se développer.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018, abonnez-vous

Bulbes, floraison printanière : des nouveautés

L’arrivée rapide du printemps, où toute la végétation a explosé sous nos yeux, nous rappelle la beauté des plantes à bulbes, qui échelonnent la saison, en commençant par les perce-neige et sublimes narcisses. A planter à l’automne, des variétés plus ou moins précoces ou tardives existent aujourd’hui, permettant de fleurir tout le printemps.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018, abonnez-vous

Des espèces persistantes pour un entretien minimal

Une solution pour laisser moins de chance aux mauvaises herbes de s’installer ? Et bien, plantez des couvre-sols à feuilles persistantes qui, de plus, habillent les massifs ou pieds d’arbre toute l’année. Ces plantes vivaces robustes vont former un épais tapis vert, de sorte que les mauvaises herbes n’ont plus d’accès à la lumière, ni d’espace pour grandir.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

Planter ou mettre
en jauge ?

Certes, la période optimale de plantation des arbres et arbustes s’étale d’octobre à avril. Mais les épisodes de gel survenant pendant cette période peuvent être redoutables. Pour éviter que la chute de température ne porte préjudice à vos plantations, la mise en jauge permet de reporter les travaux de plantation à une période plus clémente.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2018, abonnez-vous