Archives de catégorie : Gestes pratiques

Biodiversité :
des hôtels à insectes

Pour attirer la microfaune utile, rien de tel que d’installer des hôtels à insecte. Ces refuges vont permettre d’enrichir la biodiversité
de vos espaces verts en proposant un abri aux pontes, larves,
insectes pollinisateurs et auxiliaires. L’optimal est de pouvoir
l’orienter sud/sud-est, dos aux vents dominants et non loin
de prairies de fleurs sauvages ou cultivées.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Recyclage :
compostez vos feuilles

L’automne est là, avec son lot de feuilles mortes. Plutôt que
de les évacuer en déchetterie, pensez à les recycler, elles constituent
la base d’un compost idéal pour amender les massifs. La plupart
des feuilles d’arbres et d’arbustes peuvent être utilisées
si elles sont saines et exemptes de maladies et de parasites.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Fertilisation :
les engrais verts

Trèfle, luzerne, phacélie, moutarde, avoine… Les atouts des engrais verts sont multiples. Ils sont à semer aux alentours d’octobre, entre deux fleurissements annuels, et permettent de fournir des éléments nutritifs aux cultures à venir. Ils offrent en effet une réserve
de nourriture redistribuée très rapidement au sol lors
de leur dégradation après fauchage.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Le Zoysia, une alternative

En septembre, il faut commencer à penser à l’entretien automnal
des pelouses. Scarification ? Ré-engazonnement ? L’entretien
des pelouses s’avère chronophage, d’autant plus qu’elles finissent
régulièrement en fin d’été à l’état de paillasson. Avec les chaleurs
qui s’intensifient, pourquoi ne pas penser à une alternative
au gazon ? Une des solutions, dans les régions où la sécheresse
et la chaleur sévissent, est le gazon des Mascareignes,
Zoysia tenuifolia. Plante vivace traçante à l’aspect velouté,
elle peut être utilisée là où la température ne descend
pas au dessous de – 10 °C.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

vivaces, l’entretien
après la floraison

Si les plantes vivaces sont actuellement très utilisées, en raison
de leur facilité d’entretien et de leurs faibles besoins en matière
organique et en eau, elles nécessitent pour autant un léger entretien durant l’année. Ainsi, après chaque floraison, il conviendra d’éliminer les fleurs fanées. Cette taille doit s’effectuer jusqu’à une pousse
latérale, un œil ou un bourgeon. Pour les vivaces produisant de longues hampes florales comme le pélargonium, la taille consistera
en l’élimination intégrale de la tige. Une fois les fleurs fanées mises de côté, certaines vivaces refleurissent.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer