Archives de catégorie : Materiel & Techniques

Désherbage manuel :
la boîte à outils !

Fait pour désherber les joints d’un pavage ou d’un dallage, le grattoir ‘KFK’ d’Outils Wolf, utilisable d’une seule main, est doté d’une lame à angle droit afin d’éliminer les herbes indésirables en un seul passage.

Depuis la restriction d’usage des produits phytosanitaires dans l’espace public, le binage et le sarclage sont aujourd’hui indispensables pour lutter contre l’émergence des herbes
indésirables. Du simple grattoir à l’échardonnoir, en passant par les houes maraîchères et les outils dotés d’un fer spécial pavés, quels sont les matériels qui viennent rapidement à bout des adventices, et sans gros efforts de la part du jardinier ? Voici les références des fabricants.

Il y a quelques années, avec la perspective annoncée des restrictions d’usage des produits phytosanitaires et des objectifs ‘zéro phyto’ instaurés dans certaines communes, les gestionnaires des espaces verts ont redécouvert l’intérêt des binettes ou autres pics, ces outils à la fois fonctionnels, écologiques (ils fonctionnent à l’huile de coude !) et qui illustrent parfaitement la simplicité. Seulement voilà : le désherbage avec ce matériel est chronophage et, il faut l’avouer, fatiguant, au point de mobiliser une armée de jardiniers pour éliminer les adventices d’un trottoir en pavés, d’une surface stabilisée, d’une bande de terre en sortie d’hiver… C’est pourquoi, les fabricants ont imaginé une nouvelle génération d’outils, plaçant l’ergonomie au premier plan, pour faciliter la tâche des agents.
Le seul obstacle à ne pas s’équiper de ces outils serait sans doute
le manque d’informations reçues à leur sujet. Présentation.

La houe maraîchère ‘Manibio+’ de Cornu est composée d’un châssis en acier galvanisé. Le guidon se déporte en fonction des besoins et se règle en profondeur. L’ensemble est livré avec un sarcloir en acier trempé de 17 ou de 24 cm, qui garde son tranchant avec le temps. De nombreux outils sont disponibles en option.

Pics, grattoirs, échardonnoirs…

A chaque revêtement et/ou situation complexe de désherbage, son outil. Par exemple, pour éliminer les herbes indésirables qui se seraient immiscées dans la rainure d’un fil d’eau, d’un pied de mur ou les joints perméables (ou mal conçus) d’un pavage, les fabricants ont la solution. Tout d’abord, la société Avril Industrie propose le ‘Pic pavé’, doté d’un manche en frêne et d’une lame double en acier haute résistance de 6 mm d’épaisseur. Sa grande lame, terminée par une pointe acérée, cure parfaitement les zones interstitielles, jusqu’à éliminer les racines profondes. Un côté de la lame, plus court, est spécifique aux joints des pavés. Autre référence pour les jointures d’un pavage ou d’un dallage : le grattoir ‘KFK’ d’Outils Wolf, utilisable d’une seule main. Léger et muni d’une poignée ‘grip’ anti-dérapant, cet outil en acier possède une lame à angle droit de 9,5 cm, capable d’éliminer les adventices en un seul passage. La marque propose également une tête de désherbage nommée ‘FBM’ (de la gamme d’outils interchangeables Multi-Star). Il s’agit d’une grattoir-brosse doté de trois rangées de fils métalliques (3,5 cm de long) ; il fonctionne d’avant en arrière. Plus besoin de se baisser pour désherber !

Le grattoir-brosse ’FBM’ d’Outils Wolf élimine les herbes indésirables et mousses qui poussent entre les dalles et les pavés mal jointés. Il est composé de trois rangées de fils en métal de 3,5 cm de long.

Du côté des surfaces perméables que sont les stabilisés et les massifs de terre, si les bineuses-sarcleuses à batterie des entreprises Pellenc, Kubota et Infaco désherbent et ameublissent sans efforts, les outils manuels éliminent des herbes éparses et denses. A commencer par le ‘Pic Rond’ d’Avril Industrie, caractérisé par un fer en forme convexe grattant la surface. “Il a été conçu en reprenant le principe des outils coupants des désherbeurs ‘Stabnet’. Il est particulièrement efficace pour désherber des sols gravillonnées ou sablés. On l’utilise en générant des mouvements ‘poussés-tirés’, ce qui permet de couper les racines tout en remettant le sol en place” précise Pierre Avril, de la société éponyme. La binette hollandaise ‘DHM’ d’Outils Wolf (gamme Multi-Star) fait aussi des merveilles, grâce à sa fine lame de 13 cm de large, qui élimine aussi la mousse sur les pavés, tout comme le ‘Pic Bine’ d’Avril Industrie, avec sa lame crochetée multifonction en acier laminé, utilisable de profil ou de face.
En présence d’herbes indésirables profondément ancrées dans des sols meubles, les agents peuvent se baisser de manière répétées, ce qui n’est bien évidemment pas l’idéal, ou alors opter pour un échardonnoir, à l’image des modèles ‘IWA’ d’Outils Wolf ou du ‘Pic Rac’ d’Avril Industrie. Leur utilisation est simple : les deux fers de l’outil, d’environ 10 cm de long, sont piqués dans le sol avant que le jardinier prenne appui sur le repose pied présent à la base de l’outil et tire le manche à lui pour déraciner l’herbe indésirable.

Avril Industrie propose également le ‘Pic pavé’, doté d’un manche
en frêne et d’une lame double en acier haute résistance de 6 mm d’épaisseur. Sa grande lame, terminée par une pointe acérée, cure parfaitement les zones interstitielles. Un côté de la lame, plus court, est spécifique aux joints des pavés.

Houes maraîchères

Des outils utilisables pour le désherbage des espaces verts sont directement inspirés de ceux utilisés dans le milieu agricole. En témoignent les houes maraîchères, de plus en plus sollicitées par les professionnels qui souhaitent désherber, mais aussi émietter et râtisser, des sols perméables sur de grandes distances. “Ses différentes tailles de sarcloir permettent un travail avec un rendement bien plus élevé qu’un outil manuel classique” indique Gwenaëlle Cornu, directrice générale de la société Cornu, qui propose notamment la houe ‘Manibio+’, composée d’un châssis en acier galvanisé. “Le guidon se déporte en fonction des besoins de l’utilisateur et se règle en profondeur selon le travail à réaliser. L’outil se règle aussi en hauteur et en inclinaison. L’ensemble est livré avec un sarcloir de 17 ou de 24 cm. De nombreux outils sont disponibles en option, dont un sarcloir à lame décalée pour désherber au plus près des murs” ajoute-t-elle. Avril Industrie mise également sur les houes maraîchères avec le modèle ‘Cultistab’. La forme de sa structure monobloc an acier inoxydable assure une profondeur de travail auto-contrôlée par les bi-lames. D’après la société, l’outil nécessite 20 % d’efforts en moins pour le pousser et le tirer. De multiples accessoires et supports permettent non seulement de désherber, mais aussi de sarcler, de butter, de balayer…
En complément des solutions alternatives que sont les machines thermiques, à air chaud pulsé ou bien encore à eau chaude, les houes maraîchères, mais aussi les pics, les grattoirs… forment l’arsenal complet du jardinier soucieux d’éliminer les herbes indésirables jusque dans les moindres recoins de la ville.

Débroussailleuses, efficaces pour désherber ?

Bon nombre de communes ont aujourd’hui recours à des débroussailleuses à batterie pour désherber, ou tout du moins éliminer les parties aériennes des herbes indésirables, notamment en pied de mur et à l’angle formé entre une volige et un couvert engazonné. La Ville de Craponne (69) s’est laissée tenter depuis quelques années par une débroussailleuse à batterie de Pellenc. “Nous avons cherché des solutions pratiques pour limiter le développement des herbes indésirables sur les surfaces perméables et imperméables. Très vite, nous nous sommes équipés d’une débroussailleuse à batterie Excelion 2000 de Pellenc, qui s’est avérée légère et pratique. Equipée d’une tête de coupe ‘City Cut’, qui limite les projections dans un rayon de 20 cm (nous l’avons constaté), cette débroussailleuse est efficace pour désherber rapidement les angles de murs, à condition que la strate végétale ne soit pas trop ligneuse, car il est parfois préférable d’arracher les gros sujets avec des outils manuels spécifiques. Cette débroussailleuse est un vrai complément pour le désherbage urbain” indique les techniciens du service espaces verts de la Ville.

Article du numéro d’Octobre 2019, abonnez-vous