Archives de catégorie : Patron de massifs

Auch : contrastes et étincelles

Au croisement des deux axes de circulation principaux de la ville,
le vert et le pourpre, le jaune et le blanc se rencontrent pour jouer par contraste afin d’attirer l’œil des passants, à pied ou en voiture. Une composition graphique des jardiniers auscitains et inspirée
de l’environnement immédiat, où le pourpre répond aux érables ‘Crimson King’ entourant la place.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018, abonnez-vous

Feuillage, feuillage à Saintes

La ville de Saintes, située en Charente-Maritime, arbore des accents méridionaux grâce à une végétation aux airs exotiques. Avec une composition savamment orchestrée, mais où les plantes ont la liberté de s’exprimer, les feuillages, souvent généreux, prennent
le devant de la scène et participent à mettre en valeur des touches fleuries colorées.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

Lanouaille, des fleurs pour l’environnement

Dans le Périgord vert, la commune de Lanouaille, qui compte un peu plus de 1 000 habitants, décline depuis plusieurs années déjà des thématiques de fleurissement autour du développement durable. Dans des tonalités de jaune et d’orange, les fleurs mettent en scène nichoirs à oiseaux et insectes, rappelant alors la nécessité
de préserver notre biodiversité.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

Clisson, une vague de couleurs

Avec ses nombreux bâtiments inscrits et classés, dont le château
et ses remparts qui marquent de leurs empreintes la silhouette
de la ville, les jardiniers fleurissent la commune de façon à mettre
en valeur ce patrimoine remarquable. Couleurs d’été et feuillages variés habillent Clisson qui n’a pas oublié d’évoluer avec son temps.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous

Val-de-Reuil, un camaïeu qui attire l’œil !

En Normandie, dans l’Eure, les jardiniers de la commune de Val-de-Reuil assurent un fleurissement estival graphique et coloré le long des deux axes principaux traversant la ville. Dans un camaïeu de violet, relevé de délicates touches de blanc, ces massifs fleuris accompagnent automobilistes, cyclistes et piétons dans leur déambulation.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2018, abonnez-vous

Châtel aux couleurs d’une station verte

Niché sur les hauteurs de la Vallée d’Abondance en Haute-Savoie,
le village de Châtel s’est habillé d’un manteau aux couleurs du label
des Stations Vertes. Elle accueille en effet cette année le 18e congrès de ce label éco-touristique en déclinant le jaune,
l’orange et le rouge, couleurs qui ravivent et mettent en valeur
le paysage alpin environnant.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Meyreuil,
le fleurissement
a bonne mine !

A Meyreuil, commune de plus de 5 000 habitants
dans les Bouches-du-Rhône, le climat chaud
et sec conduit les jardiniers à utiliser des végétaux
résistants ne consommant que peu d’eau.
La vivace est alors l’ingrédient clé pour proposer
aux habitants des compositions séduisantes
en accord avec l’environnement et porteuses
de l’histoire des lieux.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Au fil des saisons,
St-Jean-le-Blanc
assure le spectacle

A moins de 5 km d’Orléans, la commune de Saint-Jean-le-Blanc
mise sur le savoir-faire horticole de la région pour animer
les différents espaces de la ville. En mettant en scène plus
de 600 variétés d’arbres et arbustes, le fleurissement se veut
diversifié et durable et joue avec les couleurs et les volumes
qui s’échelonnent tout au long de l’année.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Boé, chassez le naturel,
il revient au galop !

Dans le Lot-et-Garonne, en périphérie d’Agen, la commune de Boé est caractérisée par une urbanisation décousue en 4 pôles communaux distants de 3 à 4 km. Le végétal est alors le lien qui tisse une continuité dans la ville. D’inspiration naturelle et libre,
le fleurissement, en majorité composé de vivaces, est chaleureux
et laisse à la végétation spontanée locale l’opportunité de s’installer.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2017, abonnez-vous