Archives de catégorie : Questions à

Claude Centlivre, maire d’Eguisheim, village quatre fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre de vie d’Eguisheim ?
Claude Centlivre : le village d’Eguisheim bénéficie d’un patrimoine bâti d’exception avec son centre médiéval, ses remparts, son château et sa chapelle, ses maisons du 16e siècle, à colombage et aux façades colorées, qui font d’Eguisheim une cité pittoresque, labellisée
‘Les plus beaux villages de France’. Accoudée au piedmont des Vosges, la commune s’inscrit dans un écrin de verdure, entre parcelles viticoles emblématiques de l’Alsace et paysages cultivés
et boisés.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

Denis Fraisier, paysagiste conseiller au CAUE de l’Hérault

Quels sont les principaux atouts des paysages de l’Hérault ?
Denis Fraisier : l’Hérault est un département attractif qui offre
à la fois aux habitants et aux touristes, mer, soleil et montagne
grâce à la diversité de ses paysages depuis la Méditerranée
jusqu’au Massif central : le littoral et ses nombreux étangs,
dont celui de Thau entre Mèze et Sète, les paysages viticoles
qui s’avancent jusqu’au piedmont…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

Catherine Jullien-Breches, maire de Megève, ville quatre fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre de vie de Megève ?
Catherine Jullien-Breches : Megève est située dans un véritable écrin naturel, nichée entre les massifs du Mont-Blanc et des Aravis.
La commune est dotée d’un domaine skiable de 400 km en hiver,
et de 50 km de sentiers balisés en été. Dans un environnement très verdoyant, le lac de Javen possède un biotope unique.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

Marianne Souq, paysagiste-conseiller au CAUE de Seine-et-Marne

Quels sont les principaux atouts des paysages seine-et-marnais ?
Marianne Souq : de multiples ambiances paysagères marquent
notre vaste territoire : les paysages agricoles des plateaux côtoient
les espaces forestiers présents sur près d’un quart de sa surface
et les paysages variés des vallées de la Seine, de la Marne
et de leurs affluents.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous

François Crépin, maire
de Longuevillette,
ville quatre fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre  de vie de Longuevillette ?
François Crépin : Longuevillette est une petite commune
de 80 habitants située dans le département de la Somme. Le village est un véritable écrin de vie et de verdure situé en plein milieu
des champs, dans un paysage à l’identité rurale marquée. Autrefois essentiellement constitué d’agriculteurs, notre village a su préserver son caractère au cours de ces dernières années.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous

Ondine Jouve, directrice du CAUE du Tarn

Quels sont les principaux atouts des paysages tarnais ?
Ondine Jouve : le département du Tarn, riche de paysages très diversifiés, associe caractéristiques de montagnes, de vallées, de plaines et de causses. Les contextes très différents offrent une diversité de ressources et de matériaux contribuant à des identités particulièrement distinctes.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2018, abonnez-vous

Bernard Vallon, maire de Montélier, ville quatre fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre  de vie de Montélier ?
Bernard Vallon : Montélier est riche de ses jardins, de ses fontaines, de ses sculptures… et de son fleurissement ! La commune est en effet labellisée 4 fleurs depuis 2009. Arches, suspensions fleuries, parterres et massifs, qui conjuguent désormais plantes annuelles et vivaces, égayent ainsi chaque année le centre du village et sa traversée de leurs nuances chatoyantes.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2018, abonnez-vous

François Baroin, maire
de Troyes, ville quatre fleurs, et président
de l’AMF

Comment le végétal participe-t-il à la valorisation
du cadre de vie de la ville de Troyes ?
François Baroin : qu’il s’agisse de fleurs ou d’arbres, les espaces
paysagers adoucissent la minéralité urbaine et embellissent la ville.
Les projets troyens d’aménagement et de mise en valeur
du patrimoine historique intègrent naturellement cette dimension,
à l’instar de la requalification de la place de l’Hôtel de Ville, des quais
du canal de la Haute Seine, de la place de la Libération ou encore
de l’entrée de ville Chomedey de Maisonneuve/Vanier, pour ne citer
que ces quelques exemples. Les nouveaux projets engagés
notamment dans le centre-ville, à l’image du parvis de la Cathédrale,
de la future place de la Tour ou encore du parvis de la gare en cours
de requalification, sont développés selon les mêmes exigences
d’esthétique et d’équilibre entre le minéral et le végétal.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Fabien Tessier, directeur du CAUE du Calvados

Quels sont les principaux atouts des paysages du Calvados ?
Fabien Tessier : le Calvados dispose d’un patrimoine historique,
paysager et culturel particulièrement riche. Il compte de très beaux
villages et des écrins paysagers qui ont inspiré de nombreux
impressionnistes. Le littoral, les vallées de la Seine et de l’Orne
et leurs particularités géologiques donnent une identité paysagère propre à chaque territoire composant le Calvados. Cette richesse
se retrouve dans l’architecture, l’ambiance et le cadre de vie
de chaque commune du département : du Pays d’Auge
à l’architecture caractéristique en pan de bois dans son écrin
bocager, au Bessin avec ses maisons et fermes manoirs en pierre
calcaire, en passant par le Bocage virois aux maisons de schiste
et de granit inscrites dans une succession de vallées.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Jean-Claude Guibal,
maire de Menton,
ville quatre fleurs

Qu’est-ce qui fait la richesse du cadre de vie de Menton ?
Jean-Claude Guibal : Avec des températures qui descendent
rarement sous les 10 degrés en hiver, tout en ne dépassant pas
les 30 degrés en été, et une hygrométrie très importante, Menton bénéficie du climat le plus tempéré en métropole. Grâce à ce climat subtropical, elle possède un patrimoine botanique exceptionnel
et est souvent qualifiée de ville jardin. Accrochée à un coteau,
en belvédère sur la Méditerranée, avec en arrière-plan les chaînes montagneuses rocheuses des Alpes-Maritimes, la ville offre
de nombreuses vues sur un cadre naturel d’exception.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer