Un label qui évolue, en parallèle des défis auxquels sont confrontées les communes avec une baisse globale des budgets de fonctionnement et la limitation de l’utilisation
des produits phytosanitaires. Face à cela, le Conseil départemental des Côtes d’Armor a fait évoluer la démarche du concours des Villes et Villages Fleuris vers un important accompagnement des communes.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018, abonnez-vous

Christine Hamon-Rondo, animatrice départementale des Côtes d’Armor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *