Lors de la création d’un massif, qu’il soit composé d’annuelles, de vivaces, d’arbustes ou encore parfois d’arbres, il est important de mixer les hauteurs de feuillage et de floraison pour apporter une dynamique d’ensemble. Trames basse, moyenne et haute doivent alors se mêler les unes aux autres, en intégrant une pointe de folie, mais tout en s’adaptant à l’emplacement de la composition.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2019, abonnez-vous

Contraster les hauteurs pour plus de dynamisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *