Vos massifs estivaux ont-ils pu être mis en place à la date prévue initialement ?

Suite à la période de confinement qui a réduit les équipes afin de respecter les mesures de distanciation sociale, on pouvait s’attendre à un retard, voire une annulation, de la mise en place des massifs estivaux. Or, il semble que les communes gardent comme priorité le fleurissement, notamment pour redonner du baume au cœur aux habitants après cette période difficile et offrir un cadre de vie et de vacances de qualité. Ainsi, la moitié des communes répondantes a mis en place à la date prévue leurs massifs estivaux de plantes fleuries. La seconde moitié a légèrement différé leur plantation (1 à 3 semaines) afin de gérer, en premier lieu, les urgences liées à la diminution des effectifs durant la période de confinement (désherbage de la voirie et des cimetières, tonte des parcs et jardins en cœur de ville…).

Des massifs estivaux réalisés à temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *