A Darois, village de 500 habitants inscrit en Côte-d’Or où la pierre de Bourgogne imprègne les paysages, des murets en pierres sèches viennent ponctuer chemins, sentiers et massifs plantés, apportant à la fois esthétisme et structure. Des créations uniques, simples
et peu coûteuses, qui mettent en valeur le petit patrimoine local.
Astuces de réalisation avec Miguel Gomez, agent-jardinier de Darois.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2019, abonnez-vous

Des murs en pierres sèches, l’esthétique paysanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *