Comment le végétal participe-t-il à la valorisation
du cadre de vie de la ville de Troyes ?
François Baroin : qu’il s’agisse de fleurs ou d’arbres, les espaces
paysagers adoucissent la minéralité urbaine et embellissent la ville.
Les projets troyens d’aménagement et de mise en valeur
du patrimoine historique intègrent naturellement cette dimension,
à l’instar de la requalification de la place de l’Hôtel de Ville, des quais
du canal de la Haute Seine, de la place de la Libération ou encore
de l’entrée de ville Chomedey de Maisonneuve/Vanier, pour ne citer
que ces quelques exemples. Les nouveaux projets engagés
notamment dans le centre-ville, à l’image du parvis de la Cathédrale,
de la future place de la Tour ou encore du parvis de la gare en cours
de requalification, sont développés selon les mêmes exigences
d’esthétique et d’équilibre entre le minéral et le végétal.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

François Baroin, maire
de Troyes, ville quatre fleurs, et président
de l’AMF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *