Ganges : un projet neuf renoue avec l’histoire !

Débarrassé d’une nappe de stationnement à l’ombre d’arbres vieillissants, démesurés et malades, le Cours de la République retrouve le rôle fédérateur qu’il a joué dans l’histoire de cette petite ville de l’arrière-pays Héraultais. Désormais réservé aux piétons,
la promenade centrale du cours compose avec des massifs pérennes de climat méditerranéen et des banquettes en pierre de Pompignan.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *