Jardins éphémères de Calais, côté coulisse

Derrière cet évènement, qui se tiendra de début juin jusqu’au mois de novembre à l’emplacement d’un ancien parking, se cachent des semaines de préparatifs. Aux commandes, Éric Bouton, responsable du service espaces verts de Calais, qui veille à maximiser l’investissement inhérent aux jardins éphémères en réutilisant
un maximum de matériaux et de végétaux à travers la ville.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *