« La nature ne doit plus être domptée et épuisée, mais au contraire développée et mise en valeur. C’est ainsi que le végétal, sous toutes ses formes plus ou moins naturelles ou patrimoniales, participe à dynamiser un territoire. Travailler sur l’embellissement de l’espace public, notamment par le biais du végétal, est un enjeu majeur pour changer le regard de chacun sur la nature et pour s’intégrer en harmonie avec elle » prône Christelle de Crémiers, vice-présidente de la Région Centre-Val de Loire déléguée au tourisme, aux terroirs et à l’alimentation.

La phrase

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *