« La végétalisation des communes possède bien des atouts, tels qu’un aspect sanitaire positif, en agissant contre la pollution, ou le développement du bien-être et du lien social. Elle participe aussi à l’amélioration de l’attractivité du territoire, en mettant en valeur la richesse et la diversité du patrimoine local, aussi bien bâti, que naturel, qui attire de nombreux visiteurs, notamment étrangers, avec 22 % du PIB lié au tourisme en Dordogne. Ainsi, la mise en synergie de notre ‘Charte 0 pesticide’ et du label est une opportunité de renforcer le réseau d’experts et de connaissances et d’avoir une approche plus globale du cadre de vie du département » témoigne le Pôle Paysage et Espaces Verts du Conseil départemental de la Dordogne.

La phrase

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *