Comme le pourcentage estimé de perte de chiffres d’affaires sur les semaines 12 et 13 par les horticulteurs et pépiniéristes.

D’après l’enquête « Filière horticole » réalisée par Val’hor face à la crise Covid-19, dont les résultats ont été publiés mercredi 25 mars, les horticulteurs, pépiniéristes et semenciers estiment à 6 % les pertes totales de chiffres d’affaires des semaines 12 et 13 par rapport au chiffre d’affaires annuel.

Ceux-si sont particulièrement affectés par la situation financière catastrophique en raison de l’arrêt des commandes, notamment les jeunes sociétés qui n’avaient pas de trésorerie et un crédit à rembourser. La plupart des producteurs jugent ainsi les pertes de ces deux dernières semaines irrécupérables au cours des prochains mois, certains envisageant même un dépôt de bilan ou une liquidation judiciaire.

Aussi, le manque de visibilité sur la reprise rend difficile la prise de décision sur la poursuite ou non de la production : les structures qui continuent à produire dépensent ainsi de l’argent qui ne rentrent pas dans les caisses faute d’arrêt des commandes.

C’est aussi le moral qui est fortement touché, avec notamment une forte frustration étant donnée la météo actuelle favorable à la production végétale.

Pour en savoir plus et consulter l’enquête complète de Val’hor, cliquez ici

6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *