Le fleurissement : une question de coût ? Non, une histoire de partage…

Suite à l’enquête sur l’évolution et le coût du fleurissement, menée entre juin et août 2017 et à laquelle 569 communes ont répondu, des réflexions, initiatives ou encore inquiétudes ont émergé
des différents témoignages recueillis. Parmi celles-ci, une tendance se dégage : les habitants sont au cœur des enjeux d’aujourd’hui
en étant, paradoxalement, à la fois moteurs dans l’embellissement
et l’animation du cadre de vie et réticents à l’arrivée d’une nouvelle nature en ville.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *