Maurice Messahel :
un humaniste qui jardine

Des passions affirmées : l’art, la littérature, les bons mots…
Une perception idyllique de la nature humaine. Un écrivain
visionnaire ? Non, un artiste, qui a fait du jardin le support
d’une philosophie intérieure, vouée à émouvoir, à émerveiller grâce
à la richesse du monde végétal. Ce jardinier au talent fou,
c’est Maurice Messahel, qui exprime sans concession sa nature
profonde à travers des réalisations somptueuses, plurielles
et colorées.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *