Sébastien Boucher : le goût de la terre en héritage

Une passion, celle de cultiver la terre, de planter. Une philosophie : harmoniser les couleurs de ses créations en respectant les perspectives. Cet homme passionné et breton d’adoption, qui aurait pu devenir céréalier par filiation, a finalement préféré le métier de jardinier. Et observe avec étonnement tout le chemin parcouru, lui qui, partant de rien, a grapillé les quatre fleurs à la Ville de Pleudihen-sur-Rance en l’espace de quelques années.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2019, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *