Une diminution du fleurissement estival pour pallier la crise

Face au contexte actuel, nombre d’entre vous ont décidé de diminuer leur fleurissement estival initialement prévu. En effet, la préparation des massifs, puis la mise en place des annuelles doivent se faire au moment même du déconfinement, alors que les mesures de distanciation seront toujours de mise et, cela, sûrement encore pendant de nombreuses semaines. Et que la plupart des communes ont fonctionné en effectifs réduits ces dernières semaines, limitant la main d’œuvre disponible. Aussi, la plupart des communes vont retarder et étaler la période de plantation pour faire face à la diminution de main d’œuvre.

Enfin, quelques communes ont décidé d’annuler tout fleurissement annuel, en lien avec un changement de pratiques déjà bien amorcé depuis quelques années visant à limiter très fortement ce type de fleurissement, au profit de massifs pérennes de vivaces.

 

 

 

SONDAGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *