Vers un fleurissement durable

L’enquête sur l’évolution et le coût du fleurissement, menée entre juin et août 2017, révèle que les communes sont nombreuses à avoir modifié leurs pratiques et façons de ‘fleurir’, à la fois pour améliorer le cadre de vie et pour répondre aux baisses généralisées
de budget alloué aux communes.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *